me to Me

Spirituele ontdekkingsreizen

Entre la mer et plage

Découverte du monde des abeilles

 

'Monsieur Hanz', collaborateur MdlS:

 

En 1986 j’ai suivi aux Pays-Bas un cours d’introduction en apiculture et c’était le coup de foudre. Après, j’ai participé à plusieurs autres cours, mais finalement c’était dans la pratique que j’ai vraiment pu apprendre le métier, surtout en commettant des erreurs.

 

Au cours de toutes ces années, mon contact avec les abeilles a changé. De plus en plus, je les laisse tranquille et j’opte pour une pratique naturelle de l’apiculture. Les abeilles sont libres de faire ce qu’elles veulent et j’essaie de leur être utile au maximum. Si elles veulent essaimer, je leur laisse toute liberté. En d’autres termes, je suis au service des abeilles et je limite mes récoltes de miel. La propolis et le pollen ne sont récoltés qu’en très petites quantités et uniquement à usage médical.

hanz bijen.jpg
hanz imker.jpg

Cours d’apiculture pour débutants

 

En 2008, j’ai commencé à donner des cours d’apiculture aux personnes intéressées. C’est un cours pratique pendant lequel les étudiants apprennent les actes de base de l'apiculteur.

 

Le cours débute chaque année autour du 1er avril, et les autres dates dépendent de la météo (température), du développement des ruches et du temps que j’aurai à consacrer aux élèves. Le dernier cours a lieu en septembre.

 

À cause du Covid-19, le cours est reporté à une date ultérieure

Vente de produits apicoles

 

Je vends du miel et je prépare aussi des produits apithérapeutiques dans ce que j’appelle mon apithèque  (apis = abeille), une pharmacie offrant uniquement des produits apicoles artisanaux. Des bibliothèques entières sont remplies de livres sur les effets médicinaux du miel, du pollen, de la propolis, de la gelée royale et même du venin d’abeilles, mais dans la pratique, on se sert rarement de ces possibilités. Ce sont des médicaments relativement bon marché, efficaces et entraînant peu d’effets secondaires. Bref, il s’agit de médicaments pour lesquels on ne risque rien à essayer.

 

Actuellement je produis du miel, de la teinture-mère de propolis, des gélules et du baume à la propolis ; dans le futur, j'espère développer cette activité, entre autres la récolte et la vente de pollen (uniquement à usage médical).

 

Il y a quelques années, j’ai acheté un terrain en friche, comprenant un hangar délabré. C’est sur ce terrain que vont avoir lieu les cours d’apiculture maintenant que le hangar est transformé en atelier où j’extrais le miel et fabrique les produits médicinaux.

hanz bijenproducten.jpg
hanz portret.jpg

Hanz